Mas Oncle Ernest | « Rien ne sert de courir »
A chaque vin sa personnalité et à chaque millésime sa singularité, voici une description non exhaustive de chacune des cuvées que nous vous proposons.
Mas Oncle Ernest, vins, vigneron, vignoble, Ventoux, Côte du Ventoux, Mont Ventoux, Entrechaux, Alexandre Roux, Vaison-La-Romaine
63
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-63,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.5,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

« Rien ne sert de courir »

« Rien ne sert de courir » est le petit dernier de la gamme. Une cuvée exclusive et confidentielle car produite en très petite quantité. Ce n’est qu’après quelques années d’expérience que ce vin à pu voir le jour, car comme le dit si bien l’adage : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».

Appellation

AOC VENTOUX Rouge

Millésime

2016

Production

2040 bouteilles

Cépages

70 % Syrah 30 % Grenache

Vinification

Sélection de fûts de presse de Syrah issus de macération carbonique. 85 % de l’élevage se fait en fûts pendant 12 mois. Le Grenache apporte de la rondeur et du soleil dans cet assemblage.

Dégustation

La robe est sombre. Le nez est élégant et complexe. On retrouve des arômes de confiture de mûre, d’encre ou de tapenade. La bouche est ample, grenue mais également fraîche et tendue, caractéristique des vins du Mas Oncle Ernest.

Accords mets et vin

Il accompagne parfaitement des viandes de gibiers, du canard ou bien encore un cassoulet du Sud-Ouest.